Retour Social

Bilan 2010 de l’épargne salariale : un bon cru !

D’après une étude du ministère du Travail, les chiffres pour l’année 2010 de la participation, de l’intéressement et de l’épargne salariale (PEE, Perco) ont fortement progressé.

Au moment où les prélèvements sociaux sur la participation, l’intéressement et l’épargne salariale ont fortement progressé, laissant augurer d’un possible reflux des montants distribués, le bilan 2010 établi par les services du ministère du Travail apparaît, en contre-point, comme excellent.

Ainsi, 8,8 millions de travailleurs – soit 57,3 % des salariés du secteur marchand non agricole – ont eu accès en 2010 à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale sous la forme d’un plan d’épargne d’entreprise (PEE) ou d’un plan d’épargne retraite collectif (Perco).

Près de 7,2 millions d’entre eux ont, par ailleurs, reçu une prime au titre de la participation ou de l’intéressement ou ont bénéficié d’un abondement de la part de leur employeur sur les sommes versées sur leur PEE ou leur Perco.

Le complément de rémunération dégagé par l’ensemble de ces dispositifs s’établit, en moyenne, à 2 335 € par salarié en 2010 (contre 2 105 € en 2009). Le montant moyen des primes de participation et d’intéressement étant respectivement de 1 494 € et 1 546 € par salarié, tandis que le montant moyen de l’abondement de l’employeur est de 593 € (PEE) et 608 € (Perco). Une année faste !